88 % des travailleurs belges souhaiteraient employer Internet pour traiter leus absences.

Tant au niveau privé que professionnel, on n’imagine plus nos vies sans un ordinateur, une tablette ou une connexion à Internet. Et même si nous sommes devenus ultra-connectés, il y a encore beaucoup de possibilités pour optimiser ses performances, notamment au niveau des grandes entreprises belges.

Une enquête menée par le prestataire de services RH SD Worx auprès de 2 500 employés belges du secteur privé montre que la majorité souhaitent soumettre et traiter leurs absences, telles que les congés et les maladies, par voie digitale. Et cela tombe bien puisque SD Worx lance aujourd’hui son assistant digital pour 200 000 collaborateurs chez 2 500 clients.

Un outil qui fait figure d’exemple et qui pourrait répondre aux besoins de centaines d’employés. De fait, près de neuf salariés sur dix (88 %) pensent qu’ils pourraient mieux gérer leurs jours de congé en passant par une plateforme digitale qui devrait aussi comprendre d’autres tâches administratives comme la gestion et planification de l’agenda (84 %), la rentrée d’une note de maladie (82 %) ou encore notification d’absence pour cause de maladie (80 %).

Et plus qu’une plateforme digitale interne, certains employés vont plus loin et voudraient pouvoir utiliser les réseaux sociaux pour communiquer au sein des entreprises, comme Messenger ou encore Skype.

Des manières de tenir des réunions à distance, mais attention à ne pas mélanger travail et vie privée.