Depuis ce vendredi 18 mars, ce registre peut être consulté sur justonweb.be. Plus de 2.000 experts judiciaires - tels que des experts en matière de circulation routière ou d'incendie - et quelque 2.500 traducteurs et interprètes y sont actuellement enregistrés, selon un communiqué du vice-Premier ministre Open Vld.

Les résultats de la recherche ne sont pas affichés par ordre alphabétique mais de manière aléatoire, une demande des associations professionnelles afin que tous les experts aient une chance égale d'être contactés.

La Chambre belge des traducteurs et interprètes (CBTI/BKVT), l'Union professionnelle des traducteurs et interprètes assermentés (BBVT/UPTIA) et l'ASBL Lextra Lingua se sont réjouis de l'aboutissement de ce projet, réclamé par le secteur depuis plus de dix ans.