Le cabinet du ministre wallon des pouvoirs locaux Pierre-Yves Dermagne (PS) a reçu ce jour le rapport du CA de Nethys sur les indemnités versées à l’ancien comité de direction de Nethys (Moreau et consorts) lorsque ses membres ont accepté de baisser leurs rémunérations pour respecter le décret wallon voté en mars 2018. Des indemnités que justifiait à l’époque Nethys pour éviter que le comité de direction quitte la société suite à cette décision. Si le ministre n’a pas voulu donner les chiffres repris dans le rapport.

Selon le journal Le Soir, le total de ces indemnités atteindrait près de 19 millions d'euros, dont 12 millions rien que pour Stéphane Moreau.

Les informations reçues par les autorités régionales ont été transmises au juge d'instruction afin d'être versées au dossier de la procédure judiciaire en cours. L'administration, elle, va se pencher sur l'opportunité d'annuler les décisions prises en la matière, avait précisé M. Dermagne.

Un conseil d'administration d'Enodia est prévu demain/jeudi après-midi.

(avec Belga)