Belgique

Le président de la N-VA et informateur flamand Bart De Wever a publié une note de départ pour les négociations du gouvernement flamand. Le document précise également que "la Flandre doit faire preuve de courage dans ses ambitions en tant que nation".

La note remise par l’informateur flamand comporte de forts accents identitaires, axés sur le développement d’une identité flamande à laquelle les nouveaux arrivants devraient s’agréger. Pour l'informateur flamand, la VRT, chaîne publique flamande, doit “se concentrer son caractère public et le renforcement de son identité flamande”. Bart De Wever veut définir un “nous” flamand qui peut toutefois "inclure de nouveaux groupes dans notre communauté flamande".

De son contenu, ces nets accents identitaires se manifestent notamment via une volonté de reconnaissance grandissante de l’identité flamande.Peu après l'envoi de la note, Jan Jambon a été désigné formateur d'une coalition suédoise en Flandre. Celle-ci regroupe donc la N-VA, l'Open VLD et le CD&V. La politique préconisée par la note penche clairement à droite. En effet, ce document semble peu “socialiste compatible”, malgré plusieurs références aux thèmes sociaux. Le cadre fixés pour les négociations ne semble pas davantage favorable aux revendications émises par Groen. En effet, Bart De Wever ne souhaite pas rehausser les objectifs climatiques d'ici à 2050 et veut se concentrer sur une transition "réaliste". Il semble en revanche que la N-VA ait tenu compte dans la confection de son programme de la montée en puissance du Vlaams Belang dans les urnes, ce 26 mai.

(...)