Ce dernier se serait mal comporté lors du trajet d'avion en revenant d'Afghanistan

Lifting militaire en 2010


BRUXELLES Le syndicat socialiste accuse Pieter De Crem (CD&V) de "mauvaise conduite" à bord d'un avion qu'il a emprunté avec le Premier ministre, Yves Leterme, d'Afghanistan vers Melsbroek en décembre. Il a demandé à l'équipage de négliger les consignes de sécurité, écrit De Morgen vendredi.

"Seul Leterme a pu lui rendre la raison", selon la FGTB. La Défense dit que ce n'est pas le ministre, mais bien le personnel de bord, qui s'est mal conduit. "Rien n'a fonctionné pendant ce vol et Pieter De Crem avait toutes les raisons d'être furieux".

Le vol s'est déroulé mi-décembre. Les passagers ont embarqué à Beyrouth à bord d'un petit appareil pour arriver à temps à Bruxelles pour les discussions budgétaires. Là, le ministre de la Défense s'est fâché car les formalités pour les bagages et les passeports ont duré près de deux heures.

Une fois à bord du Falcon, Pieter De Crem est resté fâché suite à ce contretemps. Pour gagner du temps, il a demandé au personnel de bord de passer les consignes de sécurité afin de décoller rapidement. "Ils lui ont demandé de se calmer et de rester assis", selon Guido Rasschaert (FGTB). L'intervention d'Yves Leterme a été nécessaire pour calmer le ministre de la Défense.


© La Dernière Heure 2010