Après une longue fermeture depuis le 2 novembre alors que la Belgique était frappé de plein fouet par la deuxième vague, les coiffeurs avaient pu rouvrir leur salon le 13 février dernier. Deux semaines plus tard, le 1er mars, ce sont les autres métiers de contact (salons d'esthétique, tatoueurs, salons de massage, ...) qui avaient pu reprendre leurs activités.

Mais voilà leur élan à nouveau coupé, puisque le Comité de concertation a décidé qu'ils devaient refermer dès ce samedi 27 mars, pour quatre semaines, jusqu'au 25 avril inclus.

Concrètement, il s'agit des métiers de contact non-médicaux, dont voici la liste:

  • les salons de beauté
  • les salons de pédicure non médicale
  • les salons de manucure
  • les salons de massage
  • les coiffeurs et barbiers
  • les salons de tatouage et de piercing
Il s'agit d'un nouveau coup d'arrêt pour un secteur déjà fortement impacté par la crise du Covid-19.