En Belgique, la troisième vague semble être une réalité. Du moins, nous subissons, dans les chiffres, une grosse recrudescence de l'épidémie. Invitée ce matin sur La Première, Christie Morreale, la ministre wallonne de la Santé, est revenue sur les chiffres du jour. "Je suis partagée entre deux situations. La première avec la vaccination pour les plus de 65 ans et plus qui avance bien. On constate une amélioration de la vie dans les maisons de repos. Et bientôt dans le secteur du handicap ce qui prouve que le vaccin fonctionne. Mais d’autre part, la contamination reprend vigueur dans la société civile. L’inquiétude est évidente. On vient de 1800 contaminations à plus de 5000 aujourd’hui" a-t-elle commencé.

Ce vendredi, un comité de concertation va avoir lieu. L'enjeu sera de déterminer si on met en place de nouvelles mesures ou non. Pour Christie Morreale, certains choix vont devoir être effectués. "On doit faire en sorte d’éviter une situation comme le mois d’octobre où nous avons laissé le virus agir. Cette décision nous a poussés à devoir effectuer des efforts pendant de longs mois."

Selon Christie Morreale, la population doit avoir un seul et unique objectif en tête: le mois de mai. "Faisons tout pour reprendre notre liberté à cette date." Cela induit-il que la population va devoir effectuer de nouveaux gros efforts? "Pour pouvoir profiter de l'horeca en mai, nous devons certainement effectuer un coup d’arrêt aux assouplissements actuels."

Première visée: l'école. Car les principales contaminations proviennent de nos établissements scolaires. Mais la ministre wallonne de la Santé a tenu à souligner que l'enseignement était la priorité. Tout en n'excluant aucune possibilité. "Il faut prendre des mesures pour identifier les clusters. Pour intervenir le plus vite possible afin d'éviter la propagation du virus. Depuis 48h, nous scrutons les possibilités pour éviter un maximum de restreindre la liberté de la population… comme celle du virus. Nous devons trouver un moyen de ralentir cette propagation. Et ce le plus rapidement possible."