Belgique

Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon a évoqué dimanche sur une chaîne néerlandaise la possibilité que les autorités aient sous-estimé le soutien dont semblent bénéficier les terroristes au sein de la communauté musulmane à Bruxelles et aux alentours, dans le cadre de la recherche de Salah Abdeslam, l'un des principaux suspects des attentats de Paris. "Je pense qu'il doit y avoir, dans la communauté musulmane dans et autour de Bruxelles, un certain soutien; pouvoir rester caché si longtemps, ce n'est pas possible si l'on est tout à fait isolé", a déclaré M. Jambon (N-VA) dans l'émission Buitenhof de la télévision publique néerlandaise (NPO1).

"Le soutien reçu de l'intérieur de la communauté est peut-être bien un peu plus important que ce que nous avions estimé jusqu'à présent", a indiqué M. Jambon à propos du suspect, en cavale depuis plus de deux mois.

"Si Jambon ne prouve pas ce qu'il dit, il jette la suspicion sur des centaines de milliers de nos concitoyens", a réagi sur Twitter le député d'opposition Ahmed Laaouej (PS).