L'assemblée générale a acté sa démission jeudi. À partir de janvier, elle enseignera les sciences sociales à des élèves de la 3e secondaire technique à la BAC 3 en haute école. Annonçant une "pause politique", elle conserve toutefois son mandat local à Mons, où elle avait été élue en 2018 sur la liste conduite par l'actuel président du MR Georges-Louis Bouchez.

Opaline Meunier, 28 ans, avait été élue à la tête des jeunes cdH en août 2019 pour trois ans. Dès janvier, la vice-présidente Dounia Mohammadi assurera la présidence jusqu'aux prochaines élections, prévue dans environ six mois.

Avant de se lancer en politique, elle s'était fait connaître en tant que présidente du syndicat étudiant Unecof (Union des étudiants de la Communauté française, entre-temps dissoute).