Selon les bases de données dont les experts disposent, c'est au sein des familles que l'on dénombre le plus grand nombre de transmissions. En dehors des familles, les visites chez des amis jouent également un rôle dans les contaminations. En Belgique, on compte un nombre significatif de clusters dans les maisons de repos. Le lieu de travail est également une source éventuelle d'infections.

"Si nous menons tous des vies bien différentes, nous avons tous un point commun, nous aimons passer cette période avec nos proches, cela ne sera pas possible cette année, nous devons limiter les risques en solidarité avec les personnes fragiles, le personnel soignant ainsi que les secteurs qui ne peuvent rouvrir. Alors limitons nos contacts physiques mais cultivons le lien", ont conclu les experts lors de la conférence de presse du Centre de crise.