Belgique Palais royal, Parlement, ou encore l’imposant Palais de justice de Bruxelles : c’est l’État qui est son propre assureur.

Tous les bâtiments peuvent être assurés. Il y a pourtant de notables exceptions, comme le Palais royal, le Parlement, ou encore l’imposant Palais de justice de Bruxelles. Ne cherchez pas le nom de l’assureur, il n’y en a pas. Enfin si, l’État. " L’État fédéral est garant pour ses propres biens", renseigne Catherine Cardoso Nunes, porte-parole de la Régie des bâtiments. C’est donc le budget de l’État qui interviendra en cas de problème.

La Région wallonne a adopté une position différente : c’est Ethias qui assure notamment le parlement wallon à Namur, et non la Région en tant que telle.

Reste qu’assurer des bâtiments de grande ampleur est un métier en soi. Chez Axa, c’est la société Jean Verheyen, membre du groupe, qui assure les biens de prestige. Comme les châteaux.

(...)