Aucun couvre-feu ne sera décrété au sud du pays, indiquent les gouverneurs. Les cafétérias de clubs sportifs devront par contre rester fermées dans toutes les provinces, sauf le Brabant wallon. Face à la recrudescence des cas de coronavirus au sud du pays, les cinq provinces wallonnes ont été placées en niveau d'alerte 4, soit le niveau d'alerte maximal.

Plusieurs mesures sont dès lors prises, ont annoncé chaque province dans des communiqués distincts. Elles entreront en vigueur demain/samedi pour une durée d'un mois.

Dans les provinces de Hainaut, Namur, Liège et Luxembourg, les buvettes, cafétérias et autres débits de boissons des infrastructures sportives doivent fermer dès demain/samedi. Aucune vente et distribution de boissons ne pourra avoir lieu durant un événement sportif (en ce compris les entraînements). Les vestiaires et douches ne sont accessibles qu'aux pratiquants de l'activité sportive et aux encadrants (entraîneurs, kinés, délégués). Ils doivent être fermés 45 minutes après l'activité sportive et aucune boisson alcoolisée n'y est autorisée.

A ces mesures, les provinces de Hainaut, Liège et Luxembourg ajoutent l'interdiction des activités commerciales, ludiques ou caritatives en porte-à-porte, en ce compris les cortèges d'Halloween.

La province de Liège ajoute en outre l'interdiction de la consommation d'alcool sur la voie publique et dans les espaces publics entre 23h00 et 6h00. Cette interdiction est totale en province de Luxembourg.

Dans le Luxembourg, le gouverneur ajoute par ailleurs l'obligation de détenir un masque sur soi, ce qui n'était pas encore le cas dans cette province. Le port du masque devient obligatoire sur les marchés, fêtes foraines, foires, salons, événements sportifs, cimetières, dans les files d'attente, dans les bâtiments publics et aux abords des écoles. En province de Luxembourg, chaque association ou ASBL devra en outre désigner un responsable Covid chargé de veiller au respect des mesures.

En Hainaut, le renforcement du port du masque est aussi décrété notamment dans les files et dans les cimetières (en raison de la Toussaint et des flux de personnes plus importants). Le long du parcours des épreuves sportives itinérantes, l'installation et la tenue de débit de boissons sont aussi interdites.

En province de Brabant wallon, aucune nouvelle mesure n'a par contre été prise et les bourgmestres sont convoqués pour une réunion lundi matin sous forme de cellule de crise.

Les mesures annoncées ne concernent pas la communauté germanophone.

Mardi, le comité de concertation a décrété la fermeture des établissements horeca à partir de 23h00. Chaque province, ainsi que la Région bruxelloise, ont la possibilité d'établir des mesures plus strictes. La Région-capitale était déjà passée à la vitesse supérieure en décidant dès jeudi de fermer les cafés durant un mois.