Le préformateur Paul Magnette (PS), qui œuvre avec Bart de Wever  (N-VA) à la formation d'un gouvernement fédéral, s'est exprimé sur Twitter après avoir fait rapport au Roi de sa mission.


Il est d'abord revenu sur ses dernières semaines de préformation: "On a beaucoup travaillé pour essayer de réunir une équipe solide. Il y aujourd'hui cinq formations politiques, qui représentent 70 sièges, qui sont prêtes à aller de l'avant."

Toutefois, le président du PS a tenu à reconnaître tout le travail qu'il reste à accomplir: "Malheureusement ce n'est pas suffisant: il nous faut encore au moins un parti politique. Donc nous allons continuer dans les prochains jours".

Pour mener à bien sa mission, Paul Magnette a annoncé que le duo de préformateurs rencontrerait à nouveau les écologistes et les libéraux cette semaine.

Enfin, le président du PS a rappelé l'urgence dans laquelle la Belgique est plongée: "J'espère vraiment que l'on arrivera à former un gouvernement dans les meilleurs délais. Notre pays en a besoin pour lutter efficacement contre la pandémie, qui malheureusement reprend et menace de reprendre plus encore dans quelques semaines".

"Il y a vraiment urgence à former un gouvernement, et nous allons y travailler et donner le meilleur de nous-mêmes pour y arriver le plus rapidement possible", a conclu le socialiste.

Bart de Wever et Paul Magnette sont attendus chez le Roi le 17 août pour un nouveau rapport.