Belgique
La saga continue...

Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB et négociateur de son parti, a refusé de se rendre au rendez-vous fixé par Elio Di Rupo et Paul Magnette ce mecredi. "Les négociations sont terminées", nous a assuré le Liégeois qui fait clairement porter le chapeau au PS de l'échec des tractations pour former une coalition wallonne.

Pour Paul Magnette (PS), ce n'est pas le cas : le socialiste a répondu aux propos de l'homme fort du PTB par un tweet.

Les socialistes, qui assurent être sincères dans leur démarche d'ouverture, ne sont clairement pas disposés à accepter d'assumer la responsabilité de l'échec des tractations.

Nollet: "Du cinéma"

De son côté, le co-président d'Ecolo Jean-Marc Nollet a qualifié mercredi  ces tensions PS-PTB de "cinéma". 

 A son arrivée au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour y rencontrer Elio Di Rupo et Paul Magnette, M. Nollet s'est refusé à commenter le refus du PTB de rencontrer une nouvelle fois les négociateurs PS jeudi, ce qui semble fermer la porte à une majorité dite "progressiste".

"Je ne vais pas tomber dans le travers de faire de ce moment de rencontre extrêmement important un show de communication", a indiqué M. Nollet.

Accompagné de ses chefs de groupe Stéphane Hazée et Barbara Trachte, le co-président d'Ecolo a dit vouloir profiter de cette seconde rencontre avec les négociateurs PS pour développer le projet des écologistes en matière d'enseignement, de petite enfance, de jeunesse et de culture, des compétences qui relèvent toutes de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

"Tout cela mérite bien mieux que le cinéma que j'ai vu hier...", a lâché M. Nollet.