Pedro Facon, commissaire Corona, a pris la parole après la conférence de presse sur les chiffres afin d'aborder la façon dont le virus se transmettait le plus actuellement sur notre territoire. "Le virus se propage principalement par aérosols. Ce sont des petites gouttelettes que nous expulsons en parlant, en riant, en pleurant, en toussant,... Les plus petites gouttelettes peuvent rester très longtemps dans les pièces mal aérées ou mal ventilées" prévient-il. "Les personnes présentes dans la même pièce peuvent donc très vite inhaler ces petites gouttelettes, même si a distanciation sociale est respecté."

En exemple, Pedro Facon compare la propagation de ces gouttelettes à la fumée de cigarette. "Quand la fumée se propage dans une pièce, même les personnes qui ne se trouvent pas à côté de vous inhalent cette fumée. C'est la même chose avec les petites gouttelettes d'aérosols qu'une personne infectée peut exhaler. La ventilation et l'aération jouent donc un rôle crucial pour limiter la propagation du virus."

Le commissaire corona recommande dès lors l'installation d'un capteur de CO2 dans tous les espaces publics intérieurs afin de quantifier la qualité de l'air dans certaines pièces. "Ce sera également bientôt obligatoire dans certains établissements de l'Horeca et dans les salles de sport. Cette obligation pourra faire l'objet de contrôles. Dans la phase initiale il s'agira juste de sensibiliser et aider les entrepreneurs avec cette nouvelle obligation. Les contrôles deviendront ensuite plus stricts."

"Plus la valeur ppm est basse, mieux c'est", a expliqué M Facon. "Les pièces bien ventilées présentent des valeurs de concentration maximales de 900 ppm. Les valeurs comprises entre 900 et 1.200 ppm indiquent un espace moins bien aéré et exigent un apport d'air frais extérieur. À partir de 1200 ppm, la qualité de l'air dans une pièce est insuffisante." 

Les établissements, salles de banquet et centres de fitness où ces valeurs sont mesurées devront être fermés jusqu'à ce que la qualité de l'air s'améliore, a poursuivi le commissaire corona.