Le 17 septembre dernier, le gouvernement wallon a donné son feu vert pour les premiers “passeport drive”. Le projet a pour but de financer entièrement la formation au permis de conduire pour les personnes en recherche d’emploi. La Wallonie va ainsi subventionner les cours théoriques et pratiques (soit 30 heures d'auto-école), et bien entendu les frais de l'examen. Au total, huit millions d'euros ont été dégagés pour permettre à 4000 chômeurs de bénéficier du projet. Ce qui équivaut donc à 2000 € par bénéficiaire. Le Forem voit le "passeport drive" comme un "véritable levier vers l’emploi", puisqu'il augmenterait de 10% les chances d'obtenir un travail.

Si le projet a été félicité par certains et décrié par d'autres, il vient officiellement d'être lancé sur les rails et les premiers "passeport drive" viennent d'être délivrés. 720 demandes ont déjà été enregistrées et sont en cours de validation. En effet, les demandeurs d'emploi doivent remplir plusieurs conditions, à savoir avoir suivi une formation en 2020 ou être dans une démarche d’insertion socio-professionnelle auprès d’un CPAS ou d’une mission régionale pour l’emploi.

En Wallonie, 44% des demandeurs d'emploi n'auraient pas le permis de conduire. Parmi ces derniers, 53% sont des femmes. L'efficacité du projet sera évaluée à la fin de l'année.

© D.R.