Belgique

Via le magasin du SPF Finances, le Fin Shop, les autorités mettent en vente des ordinateurs contenant des données confidentielles, a indiqué mardi l'expert en informatique Nico Cool sur VTM. 

Des ordinateurs provenant du Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA) ont été vendus au Fin Shop. M. Cool a pu en acquérir un. Il y a notamment découvert des informations médicales. Sur un autre ordinateur, des photos de personnes nues ont été découvertes.

Le SPF Finances gère le Fin Shop. "Nous sommes le point de revente. Pour les ordinateurs qui arrivent ici, un procès-verbal est dressé et les appareils doivent être nettoyés. Si cela n'a pas été le cas, nous les détruisons", affirme le porte-parole Francis Adyns à Belga. "Mais il appartient aux autorités qui livrent les ordinateurs d'en effacer le contenu."

Le CGRA a pour sa part affirmé à VTM que ses informaticiens devaient normalement supprimer l'ensemble des informations contenues dans les ordinateurs mis en vente.

Il a déjà été demandé au Fin Shop de bloquer des ordinateurs invendus et au CGRA de vérifier si toutes les procédures avaient bien été respectées.