Belgique

Depuis le début de cette année, 127 dossiers ont été introduits en vue d'une régularisation fiscale, pour un montant de 109 millions d'euros, rapporte L'Echo jeudi.

Dans le cadre de la quatrième vague de régularisation, qui a démarré en 2016, quelque 1,2 milliard d'euros a ainsi déjà été déclaré. Cette manne a permis au fisc d'engranger 378 millions d'euros sous forme d'amendes et de prélèvements. Mais tous les dossiers n'ont pas encore été traités.

Lors des trois vagues de régularisation précédentes, qui ont eu lieu en 2004 et entre 2006 et 2013, les contribuables indélicats avaient déclaré pas moins de 13,6 milliards d'euros d'argent noir. Ce qui vait procuré au Trésor 3 milliards d'euros de rentrées.

La vague de régularisation actuelle concerne des compétences régionales, comme les droits de succession et d'enregistrement, jusqu'à la fin de 2020.