"Ce samedi, actrices et acteurs du champ culturel s’exprimeront dans les maigres marges de liberté qui leur restent, déclare la plateforme Still Standing For Culture qui a lancé un appel à agir à l'heure où de plus en plus de lieux culturels fermes leurs portes (comme le Plus petit théâtre du monde récemment à Pont-à-celles) durant cette crise sanitaire. Nous comptons sur le fait que les autorités administratives et de police feront preuve de la plus grande tolérance envers ce mouvement."

En effet, crise sanitaire oblige, les rassemblements sont toujours interdits. A côté des musées gratuits pour les étudiants durant le congé de carnaval en région bruxelloise ou encore l'action "Pensez étudiants" qui se déroulera elle le 28 février prochain (pour dénoncer leur étouffement), la population se mobilise pour faire changer les choses. Surtout que la France vient d'annoncer que ses festivals d'été pourront se faire avec une jauge de 5000 personnes assises et en plein air.

© Four Rire Théâtre

Samedi 20 février, "on fait culture!"

"De là où nous sommes, chacun.e avec nos moyens et nos spécificités. En campagne, en ville, dans la circulation, dans les transports en commun. Dans les files d’attente, les lieux de consommation, les musées ou les lieux de culte. Sur les ondes, les trottoirs, les vitrines, les murs ou les façades. Dans les rues, ou sur nos balcons… Partout où la société continue de tourner, partout où nous le pourrons malgré les importantes restrictions de libertés, nous ferons culture !, balance la plateforme visible aussi sur Facebook. Solidairement avec toutes les personnes et tous les secteurs frappés par l’épidémie ou par sa gestion. En revendiquant une approche de l’épidémie qui se soucie des risques sociaux, psychosociaux et économiques, des droits et des libertés. En célébrant la journée mondiale de la justice sociale, en rappelant que ce sont les plus faibles qui pâtiront le plus de la crise. Parce que cela a plus de sens que jamais!"

Avant de dénoncer l'inéquité et l'absurdité des mesures actuelles. "À partir du 20 février, nous ne passerons pas une nouvelle journée à comptabiliser les vues d’un énième streaming. Nous ne nous soucierons plus de savoir si la culture est censée se situer avant ou après les salons de coiffure, les auto-écoles, les parcs de bungalows, les soldes ou les zoos. Nous n’attendrons pas l’hypothétique “printemps culturel” qu’on nous promet : nous le ferons advenir !"

© Fou Rire Théâtre

Objectif: envahir les réseaux sociaux de culture

Après une action qui s’est déroulée le 25 juin 2020 dans 11 villes belges, une autre le 16 janvier dernier sur la place de la Monnaie à Bruxelles, Still Standing -qui rassemble les travailleurs/ses de la culture, des lieux culturels et des fédérations artistiques- prend donc la forme d’une action commune à travers toute la Belgique en ce 20 février 2021.

Des actions aussi diversifiées que l'est le secteur culturel belge et qui auront toutes pour tête d'affiche la culture. A commencer par Shoes and Choose,qui invite le public et les artistes à aller déposer une paire de chaussures devant leur salle préférée. Mais aussi des danses sans se toucher au Lac de Genval, des concerts de plantes (ou pour vaches), dans un cimetière ou encore des chorales sans choristes. Toutes les initiatives (balade poétique, boîte de films, affichage, interventions au balcon, fille d'attente devant le salles, etc.) sont bonnes. Sans oublier des manifestations avec prises de paroles -limitées à 100 personnes- qui auront lieu à Liège, Louvain-la-Neuve, Namur, Jodoigne (avec la troupe de théâtre ambulant des Baladins du Miroir) ou encore Ixelles (Bruxelles). Et toutes ces actions filmées seront ensuite diffusées sur la plateforme Still Standing for culture.

"Le Fou rire théâtre ne rit plus!"

Parmi toutes les actions du pays, celle qui se déroulera à Ixelles ce samedi à 15 heures vient du Fou Rire Théâtre. "Le gouvernement nous tient en haleine encore et toujours mais on ne voit encore rien de concret, déplore Cathy Thomas, directrice de l'établissement à l'arrêt depuis presqu'un an. Il était donc important pour nous de participer à cette grosse manifestation culturelle qui aura lieu dans les quatre coins de la Belgique de manière virtuelle. Car l'idée est bien de filmer et poster l'action ensuite sur le site Still Standing For Culture et d'envahir les réseaux sociaux de Culture."

Avec comme slogan: "Le Fou Rire Théâtre ne rit plus, culture sauvons notre culture", le lieu veut faire passer un message de manière respectueuse. Entre affiches, inscriptions sur des masques et une reprise de "SOS d'un terrien en détresse" de Daniel Balavoine ("on ne peut plus d'actualité", précise la très engagée Cathy Thomas), la manifestation se veut pacifiste. Elle se déroulera sur le parking du Fou Rire Théâtre, ce samedi à 15 heures, avec une quarantaine d'artistes dont Carlos Vaquera et Eric Boschman. "Ce n'est pas notre action dans notre coin qui fera la différence mais l'effet de masse va avoir plus d'impact. Du moins on l'espère", conclut la directrice du théâtre bruxellois.

© Fou Rire Théâtre