Ce 6 janvier 2022, le Centre de crise National a effectué le plus grand test BE-Alert réalisé à ce jour. Jamais auparavant le système d'alerte n'avait été testé à une si grande échelle. En effet, le NCCN a envoyé un SMS basé sur la localisation à l'ensemble des gsm actifs sur le territoire wallon au moment du test. Plus de 3,5 millions messages ont ainsi été envoyés.

Dans des circonstances normales d'envoi d'une alerte sur base de la localisation, les personnes inscrites dans la zone concernée mais n'y étant pas présents, reçoivent également un message, mais ce n'était pas le cas dans le cadre de ce test (et donc par exemple, quelqu'un inscrit en Wallonie mais étant à Bruxelles au moment du test, n'aura donc reçu de message).

La Commune de Zwevegem organisait également aujourd'hui un test d'envoi basé sur la localisation afin de tester ses procédures internes.

Evaluation

Le test d'aujourd'hui s'est bien déroulé, en 1 heure, plus de 2 millions de SMS ont ainsi été envoyés. Un opérateur telecom a rencontré un problème technique qui a pu retarder l'envoi de certains messages. Le Centre de crise National va maintenant pouvoir évaluer minutieusement les résultats au cours des prochains jours avec les différents opérateurs. Le but est évidemment de voir comment améliorer le système afin de pouvoir envoyer rapidement et efficacement un grand nombre de messages.

"2022 verra la mise à jour de la gestion de crise en Belgique. Ce test en fait partie. En cas de crise, quelle qu'en soit la cause, les gens dépendent d'informations rapides et fiables de la part des autorités. Le but de cet exercice était d'analyser la rapidité et l'efficacité des procédures BE-Alert. J'invite les citoyens à s'inscrire à BE-Alert afin d'être informés même s'ils ne se trouvent pas directement sur les lieux de l'incident." Annelies Verlinden, Ministre de l'Intérieur.

S'inscrire

Même s'il est possible de recevoir un sms sur base de la localisation, il reste très utile de s'inscrire à BE-Alert. S'inscrire permet notamment d'être alerté même si vous n'êtes pas présent sur place au moment de l'envoi de messages (par exemple si vous êtes sur votre lieu de travail, vous recevrez l'alerte concernant votre lieu de résidence) ce qui vous permettra d'agir en conséquence.

Sur votre profil en ligne vous pouvez par ailleurs indiquer jusqu'à 5 adresses. Vous pourrez donc être averti lors d'une situation d'urgence dans les environs de votre domicile, de votre lieu de travail, du lieu de résidence d'un membre plus fragile de votre famille,...

Inscrivez-vous gratuitement via www.be-alert.be