Quelque 1.200 foyers étaient encore privés d'électricité lundi après-midi sur tout le territoire wallon, a indiqué à l'agence Belga le porte-parole de l'opérateur de réseaux de distribution d'électricité et de gaz naturel en Wallonie. 

Dimanche, le nombre de clients sans courant cumulés a culminé à 31.000. La tempête Ciara a occasionné "pas mal de coupures de courants" en raison d'arbres tombés ou de câbles arrachés. "Deux cents personnes d'Ores sont mobilisées", a précisé Jean-Michel Brebant.

Dimanche, 800 demandes d'intervention ont été comptabilisées. Lundi à 08h30, 350 appels étaient au compteur. Mille deux cents foyers - sur les 1,3 million que compte Ores au total - restaient encore sans électricité lundi en début d'après-midi.

"Tout est mis en œuvre par nos équipes pour que la situation soit rétablie avant la fin de la journée, vers 23h00 ou minuit, mais rien n'est garanti", a expliqué M. Brebant.

Tant que la tempête est en cours, les travaux planifiés d'Ores ont été reportés pour mobiliser le plus de personnel possible. COC/CLA/

Plus de 50.000 appels sur la ligne 1722 depuis samedi soir à cause de la tempête Ciara

En pleine tempête Ciara, le numéro 1722 mis en place par le SPF Intérieur pour les interventions non urgentes des pompiers a reçu 50.185 appels, a communiqué le service public fédéral lundi vers 14h00.

Activé samedi à 19h00, le service restera actif jusqu'à plusieurs heures après la fin des intempéries. Avec des rafales allant jusqu'à 120 km/h et un risque de dégâts sur tout le pays, la tempête Ciara a particulièrement frappé en Flandre orientale, avec 12.393 appels au 1722. Les provinces de Brabant flamand, Hainaut et Anvers ne sont pas en reste avec plus de 7.000 appels chacune. Suivent Liège (6.274), Brabant wallon (2.836), Namur (2.476), Flandre occidentale (1.560), Luxembourg (1.211), Limbourg (1.153) et Bruxelles (639).

Ces appels ont principalement concerné des arbres renversés et des dégâts de toiture mais aussi des objets sur les voies et des inondations. Il s'agit aussi d'appels de personnes qui ont essayé plusieurs fois sans entrer immédiatement en contact avec la centrale. Le nombre d'appels n'est donc pas identique au nombre d'interventions, souligne le SPF.

Activée pour laisser libre le numéro d'urgence 112 pour des cas où la vie d'une personne est potentiellement en danger, la ligne 1722 prouve une nouvelle fois son efficacité, selon le ministre de l'Intérieur, Pieter De Crem. "Etant donné que les lignes 112 sont restées libres, il a été possible de réagir très rapidement dans la province de Flandre orientale lors d'un appel pour une attaque cérébrale et dans la province de Flandre occidentale pour une perte de conscience et deux incendies", a-t-il noté.