La commission d'infrastructure de la chambre a voté un assouplissement de la loi autorisant dorénavant les cyclistes à pratiquer le tourne-à-droite

BRUXELLES L'objectif principal de cette manoeuvre est bien sûr de promouvoir le déplacement à vélo dans les métropoles en réduisant un maximum le temps de parcours des cyclistes étant donné que la perte de temps due aux feux dans une ville comme Bruxelles serait proche des 20%. Plusieurs pays voisins comme l'Allemagne, les Pays-Bas ou la France appliquent déjà cette mesure sans constater une hausse significative des accidents de la circulation.

Franchir un feu rouge mais à pas à n'importe quelle condition

Ce sont les responsables des voiries qui seront chargés de choisir les carrefours qui permettront aux cyclistes de gagner du temps car on ne pourra fort heureusement pas faire n’importe quoi. Tout cycliste sera seulement autorisé à tourner à droite le long du trottoir, pas à gauche, ni continuer tout droit lorsque l'on croise une bande de circulation. La seule exception se situe au sommet des carrefours en T, où le cycliste pourra continuer tout droit sans couper les autres bandes de circulation.

Une signalisation spécifique devrait dès lors faire son apparition sur nos routes. Un triangle bordé de rouge comportant un vélo stylisé ainsi qu'une flèche indiquera au cycliste l'autorisation de tourner à droite.

La priorité ne change pas

Le cycliste, même s’il franchit le feu au rouge, devra faire attention. Les piétons qui traversent sur le passage zébré et les voitures venant de gauche ne perdront pas leur priorité.

Si la plupart des associations cyclistes se positionnent en faveur de cet assouplissement, ce n'est pas le cas du secrétaire d'Etat fédéral à la mobilité, Etienne Schouppe (CD&V) qui s'est farouchement opposé à la proposition présentée par quatre députés socialistes, invoquant

Le vote de la commission ayant finalement eu lieu et malgré deux abstentions des parlementaires CD&V et N-VA, le vote en séance plénière aura lieu jeudi prochain.

© La Dernière Heure 2011