Depuis le 1er octobre, le port du masque n'est plus obligatoire en Flandre dans toute une série de secteurs. À Bruxelles et en Wallonie, l'obligation du port du masque prévaut encore à peu près partout jusqu'à nouvel ordre. Mais cette différenciation de règles de part et d'autres du pays entraîne parfois une certaine confusion pour le citoyen.

Face à ce flou ambiant, le ministre de la Mobilité Georges Gilkinet a rappelé les règles en vigueur dans les transports publics auprès de Sudinfo.

Tout d'abord, le port du masque reste obligatoire dans tous les transports en commun en Belgique, que ce soient dans les véhicules du TEC, de la STIB, de la SNCB ou même de De Lijn.

Par contre, du côté de la SNCB, certaines règles ont été mises à jour: les usagers ne sont plus obligés de porter le masque sur les quai des gares, pour peu que cette gare ne soit pas souterraine.

Le ministre de la Mobilité a également précisé qu'il était à nouveau autorisé de manger et boire dans les trains, une règle qui n'était pas clairement énoncée au plus fort de la crise. "L'arrêté ministériel est désormais très clair: le masque ou toute autre alternative en tissu peut être enlevé occasionnellement pour manger et boire", confirme Georges Gilkinet.