Belgique

Citée un temps comme possible candidate, la députée fédérale Kattrin Jadin, vice-présidente du MR, ne briguera finalement pas la présidence de son parti lors de la prochaine élection interne, a-t-elle annoncé jeudi. Elle soutiendra plutôt la candidature de Georges-Louis Bouchez.

"Après une longue réflexion et de nombreuses consultations, après avoir pris connaissance du positionnement des candidats déclarés, je fais aujourd'hui le choix de porter mes convictions avec force, vigueur et authenticité dans un projet rassembleur et audacieux, résolument libéral et tourné vers l'avenir. Ce projet, c'est celui de Georges-Louis Bouchez", écrit-elle jeudi dans un message destiné aux militants.

"J'ai fait le choix personnel de le soutenir en privilégiant une ambition collective plutôt qu'une ambition personnelle".

L'Eupenoise dit avoir reçu du candidat montois différentes "garanties" s'il était élu, notamment afin d'améliorer la gouvernance du parti vers "moins de verticalité" et "plus de transversalité", des processus de décision internes "plus larges et démocratiques", l'égalité des droits, notamment entre les genres.

En raison du départ prochain de Charles Michel vers la présidence du Conseil de l'Union européenne d'ici décembre, le MR est appelé à se choisir un nouveau président.

Trois personnalités ont à ce jour fait part de leur candidature: le ministre fédéral Denis Ducarme, le sénateur Georges-Louis Bouchez et la première échevine de Liège, Christine Defraigne.

Les candidats ont jusque demain 11 octobre pour se faire connaître. Le nouveau chef du MR devrait être connu le 12 novembre.