Cela signifie qu'ils devront également observer la quarantaine et être testés, rapporte samedi l'institut de santé publique Sciensano. Des experts avaient déjà réclamé cette mesure il y a quelques jours, alors que des variantes plus contagieuses du virus font leur apparition. Afin de limiter au maximum le nombre d'élèves infectés, les experts soulignaient l'importance de définir des places fixes.

À partir de lundi, tous les contacts à haut risque devront subir deux tests, au premier et au septième jour de leur quarantaine. Et toute personne dont le test est positif doit être isolée pendant 10 jours (au lieu de sept).