Le chef français Guy Savoy reste le meilleur au monde, a annoncé jeudi l'agrégateur La Liste, classement des 1.000 meilleurs restaurants de la planète, qui relève également la percée des Nordiques dans son palmarès 2022. Par ailleurs, le chef Karen Torosyan du Bozar Restaurant à Bruxelles a remporté le Prix de l'authenticité et de l'artisanat. Conçu à partir d'une compilation de guides et de critiques gastronomiques, La Liste place en tête le restaurant triplement étoilé de Guy Savoy à la Monnaie de Paris, où l'on mange sa soupe signature d'artichaut à la truffe noire et brioche feuilletée aux champignons.

Guy Savoy qui est le premier du classement depuis 2017, seul ou ex-aequo, "continue de faire l'unanimité de tous les guides, de toutes les publications et des critiques gastronomiques. On ne le critique jamais", déclare à l'AFP Hélène Pietrini, directrice générale de La Liste. Cette année, il est le seul à afficher 99,50/100.

Plusieurs restaurants belges bien placés

Les restaurants belges sont également bien présents dans le classement: "'T Zilte" et "Hof van Cleve" (5e avec 14 autres établissements, 97/100), "De pastorale" et "L'Eau vive" (94,50/100), "Comme chez soi" (94/100), "De Jonkman" (93/100), "Bon Bon" (92,50/100), "Slagmolen" (91,50/100), "L'air du temps" (91/100), "La source" et "Ralf Berendsen" (91/100).

Le chef Karen Torosyan du Bozar Restaurant à Bruxelles s'est lui imposé dans la section "authenticité et artisanat". Ces prix récompensent les "établissements et cuisinier(e)s mettant en valeur le patrimoine culinaire de leur région ou de leur pays au travers de leur savoir-faire, leurs produits et des circuits courts".

"Merci à toute l'équipe qui œuvre à mes côtés jour après jour et qui fait briller le Bozar Restaurant", s'est exprimé le chef d'origine arménienne sur sa page Facebook. Des chefs américain, grec et coréen ont aussi été salués pour leur travail dans cette catégorie.

Pour cette tendance, La Liste créée en 2015 sous l'impulsion du ministère français des Affaires étrangères comme une riposte au 50 Best, est sur la même longueur d'onde que son influent concurrent britannique auquel on reproche de snober les chefs français régulièrement absents des top 10.

La Liste qui se veut le "classement des classements" suit 25.000 restaurants dans 200 pays sur la base de guides, blogs et articles de presse.