La course au 16 doit être tranchée ce dimanche. Les préformateurs remettent leur rapport final au roi ce lundi. Les négociateurs se rencontrent donc pour poursuivre leurs discussions. Les négociations se déroulent dans une atmosphère compliquée, nous dit-on. Les 7 présidents de partis ne sont pas encore pour l'instant parvenus à un accord sur l'identité du futur Premier ministre.

Le PS, en tant que premier parti de la futur coalition, pousse pour Paul Magnette. Le CD&V ne serait pas en reste. Alors que Koen Geens, vice-Premier ministre de l'actuel gouvernement, est cité comme un candidat au 16, le nom d'Hilde Crévits, ministre flamande et poids lourd du CD&V, aurait été évoqué lors des négociations. "La rumeur a déja circulé en interne. Mais elle a toujours été fermement contre la Vivaldi, donc ce serait tout de même surprenant, même s'il ne faut pas l'exclure.

Les Libéraux, de leur côté, plaident pour une personnalité d'expérience: Sophie Wilmès pour le MR, Alexander De Croo pour l'Open Vld.