L'IRM a relevé ce samedi le niveau d'alerte . Ce dimanche 9 février (10h) jusqu'au lundi 10 (23h), toute la Belgique sera en alerte orange alors que la tempête Ciara balaiera notre pays.

La force du vent augmentera rapidement dimanche et l'IRM prévoit déjà dans l'après-midi des rafales de 80 à 110 km/h et un risque de dégâts par endroits. Dans la soirée et la nuit suivante, au passage d'un front froid actif, les rafales augmenteront encore, avec un danger de pics entre 110 et 130 km/h, voire plus sous un orage éventuel.

En cas de code orange, il est demandé à la population de se tenir prête et de suivre les conseils donnés par les autorités compétentes.

Une partie de la toiture de la piscine de Huy s'est envolée

Une partie de la toiture de la piscine de Huy a été emportée par les rafales de vent dimanche en fin d'après-midi, indiquent les pompiers de la zone Hemeco (Hesbaye-Meuse-Condroz). Il n'y a pas de blessé. Les pompiers sont intervenus vers 16h30 avenue Godin-Parnajon.

Environ 30 mètres carrés de la toiture s'étaient envolés. L'intervention - qui consistait à sécuriser le toit avec une bâche - a été compliquée en raison des conditions climatiques. Elle a duré trois heures.

Plusieurs vols à destination de Brussels South Charleroi Airport annulés ou déviés

Huit vols qui devaient atterrir dimanche à Brussels South Charleroi Airport (BSCA) ont été déviés vers d'autres aéroports, selon le site de BSCA. Trois vols en provenance de Varsovie, Thessalonique et Lisbonne ont par ailleurs été annulés. Huit vols Ryanair en provenance de Oujda, Milan, Nimes, Cracovie, Pise, Toulouse, Budapest et Malte ont été déviés vers les aéroports de Maastricht, Luxembourg, Bruxelles, Francfort-Hahn ou Strasbourg.

Ceux en provenance de Varsovie, prévu à 22h05, de Thessalonique, annoncé pour 22h50, et de Lisbonne, qui devait atterrir à 22h55, ont été annulés.

Enfin, trois vols Ryanair au départ de Gosselies vers Athènes, Milan et Malte ont été retardés: le premier devait décoller à 19h15 au lieu de 15h50, le deuxième à 22h55 au lieu de 19h10 et le décollage du troisième, initialement prévu à 19h10, est reporté à une heure encore indéterminée.

On ignore si ces retards sont dus à la tempête Ciara qui touche actuellement le pays.

Le vent responsable de nombreux dégâts en Flandre

La tempête Ciara provoque également dégâts et embarras de circulation en Flandre. A Anvers, les pompiers ont déjà reçu plus de 400 appels. Les rafales de vent ont causé des embarras de circulation mais aussi l'interruption d'une ligne de tram dans le district de Borgerhout.

La tempête perturbe également les activités de la zone portuaire, où plusieurs terminaux ont interrompu le travail pour des raisons de sécurité. Les plus gros navires ont été interdits. Et une partie du toit d'un entrepôt du groupe Katoen Natie s'est envolée.

A Londerzeel, dans le Brabant flamand, une douzaine d'arbres se sont effondrés sur une caténaire. Le trafic ferroviaire y est à l'arrêt.

Les pompiers sont tout autant sollicités dans le Limbourg, où la plupart des interventions ont trait à des chutes d'arbres. "La tempête n'a pas encore atteint son intensité maximale. Nous nous attendons à recevoir encore beaucoup d'appels au cours de la soirée et de la nuit", a commenté un secouriste de la zone du sud-ouest du Limbourg.

Bassilly : Un pan de l’église s’effondre !

La tempête a provoqué la chute d’un mur dont les briques ont endommagé des tombes du cimetière situé autour de l’édifice religieux.

150 interventions à Dinant et Philippeville

Les pompiers des différentes casernes de la zone Dinaphi (Dinant-Philippeville) sont intervenus près de 150 fois sur l'ensemble de leur zone depuis dimanche 10h00, a indiqué dimanche à 19h30 le directeur opérationnel de la zone, Marc Léonard. En un peu plus de deux heures, les secours de la zone ont eu près de 100 interventions supplémentaires. Le plus souvent du même type, comme des arbres couchés sur la route, des toitures envolées ou des câbles électriques arrachés.

"On a pas mal de missions mais dont la gravité est relative", précise Marc Léonard.

Environ 100 pompiers sont mobilisés sur l'ensemble de la zone Dinaphi.

Accident de la route, arbres et poteaux arrachés, toitures endommagées en Brabant wallon

Les pompiers du Brabant wallon ont eu à gérer plus de 300 interventions depuis dimanche matin, a-t-on appris auprès d'un dispatcheur de la centrale nivelloise. Les équipes de sapeurs de Braine-l'Alleud, Jodoigne, Nivelles, Tubize et Wavre ont été fortement mobilisés dès la fin de la matinée, lorsque la tempête Ciara a touché la région.

Les interventions ont essentiellement concerné des arbres et des branchages tombés sur les voiries ou menaçant de provoquer des dégâts. Des poteaux électriques se sont également effondrés sur la voie publique, dont un sur la N228 à Limelette, dans l'entité d'Ottignies/Louvain-la-Neuve.

A Wavre, une partie de la rue de l'Etoile a été fermée à la circulation après la chute de trois arbres sur la voirie. Trois personnes ont été blessées lors d'un accident survenu sur l'autoroute E411 à Corroy-le-Grand, en direction de Luxembourg. Les pompiers restent mobilisés sur l'ensemble du territoire brabançon.

La tempête fait chuter le coq de l'église de Pecq

Sous le coup des violentes bourrasques de vent, le coq de l'église de Pecq, près de Tournai, est tombé dimanche en fin d'après-midi. Les pompiers de Wallonie picarde ont déjà procédé à quelque 200 interventions. On ne déplore aucun blessé.

Seule la commune de Comines semble préservée. Les interventions les plus nombreuses ont eu lieu jusqu'à présent dans les entités de Tournai, Mouscron et Péruwelz.

© FACEBOOK

L'intervention la plus "spectaculaire" s'est déroulée sur la place de Pecq où le coq de l'église est tombé. Il n'y a eu aucun dégât. "La croix qui surplombe l'église pend dans le vide. Impossible pour l'instant de la décrocher de l'édifice. On a donc décidé de mettre en place un périmètre de sécurité aux abords de l'église", indiquait vers 18h30 Olivier Lowagie, le commandant de la zone de secours de Wallonie picarde.

Une soixantaine de pompiers sont actuellement déployés sur le terrain. La zone de secours s'attend néanmoins à de nombreuses interventions pendant la nuit.

Chutes d'arbres sur l'E42 à Herve et sur des Nationales à Modave, Soumagne et Thimister

Un arbre a chuté dimanche soir sur l'autoroute E42 à hauteur de Chaineux (Herve, province de Liège), en direction de Saint-Vith, selon le site de la police fédérale de la route. Plusieurs autres arbres sont tombés en début de soirée sur la Nationale 641, à hauteur de Modave, sur la Nationale 604 à Soumagne et sur la Nationale 3 à Thimister-Clermont. Vers 18h20 dimanche soir, un arbre est tombé sur l'autoroute E42 en direction de Saint-Vith. Le passage est difficile et la circulation se fait au pas.

Depuis 18h00, un autre arbre entrave la Nationale 641 à Modave. La route est fermée à la circulation et des déviations locales ont été mises en place.

La Nationale 604 est également fermée à la circulation dans les deux sens, à hauteur de Soumagne, pour une autre chute d'arbre.

Enfin, à Thimister-Clermont, un arbre est tombé sur la Nationale 3 et a arraché des câbles électriques qui pendent désormais dangereusement sur la chaussée, selon la police fédérale. La circulation est à l'arrêt et la chaussée a été fermée à la circulation.

Ces dégâts sont dus à la tempête Ciara qui touche le pays depuis 10h00 dimanche matin. Le vent pourrait atteindre dimanche soir des rafales jusqu'à 130 km/h dans certaines régions. La tempête devrait quitter la Belgique dans la matinée de lundi.

Plusieurs communes plongées dans l'obscurité au passage de Ciara

Les équipes du gestionnaire de réseau ORES sont mobilisées.

Près de 200 interventions dans le Luxembourg pour des chutes d'arbres et de tuiles

Les pompiers de la province de Luxembourg sont intervenus à plus de 170 reprises dimanche sur l'ensemble du territoire provincial, à la suite des vents violents qui soufflent sur le pays. Des routes ont été fermées et des personnes ont dû être relogées. Toitures endommagées, routes obstruées en raison de chutes de branches ou d'arbres: la zone de secours Luxembourg a effectué plus de 170 interventions dimanche entre 09h00 et 18h30. "Tronçonnage, risques d'effondrement, quelques pompages... Beaucoup de petites interventions", résumait le commandant Stéphane Thiry en fin de journée.

Entre 80 et 100 pompiers ont été déployés sur le terrain tout au long de la journée. Concentrées sur le nord de la province dans le courant de la matinée, les missions se sont progressivement généralisées à l'ensemble du territoire.

Plusieurs routes ont dû être fermées à la circulation en raison de la dangerosité que représentaient les arbres en bordure de voiries.

C'est notamment le cas à Hotton, où l'on dénombrait trois arbres tombés route de l'Ansenne, entre les hauteurs du village et la carrière de Marenne.

Dans la commune de Hotton toujours, deux arbres se sont écrasés sur une maisonnette du centre Croix-Rouge pour demandeurs d'asile de Melreux. Aucun blessé n'est à déplorer, mais les occupants ont été relogés ailleurs dans le centre.

Environ 125 interventions des pompiers à Bruxelles

Les pompiers de Bruxelles sont intervenus à 125 reprises ce dimanche depuis 14h00, en raison des intempéries qui sévissent sur tout le territoire de la région bruxelloise. Une centaine de demandes d'intervention est encore en attente de traitement. "Il y a eu 17 interventions pour des arbres sur la voie publique, 82 pour des objets divers (corniches, tuiles, pierres, fenêtres, panneaux, échafaudage, bâches, etc.) sur la voie publique. Vingt-six interventions sont encore en cours de traitement et une centaine de demandes d'intervention sont en attente", a déclaré dimanche vers 17h20 Walter Derieuw, porte-parole des pompiers de Bruxelles.

"Les demandes sont traitées en fonction de l'urgence et de la disponibilité du matériel et du personnel. Les appels continuent d'affluer via les numéros d'urgence. Les dégâts causés sont répartis sur tout le territoire de la Région, seule la commune de Saint-Josse-ten-Noode semble être épargnée", a-t-il indiqué.

Plusieurs centaines d'interventions des pompiers en Brabant wallon

Les pompiers du Brabant wallon ont eu à gérer plus de 650 d'interventions depuis dimanche matin, a-t-on appris auprès d'un dispatcheur de la centrale nivelloise. Les équipes de sapeurs de Braine-l'Alleud, Jodoigne, Nivelles, Tubize et Wavre ont été fortement mobilisés dès la fin de matinée, lorsque la tempête Ciara a secoué la région. D'innombrables interventions concernent des arbres et branchages tombés sur les voiries ou menaçant de provoquer des dégâts. Un poteau d'éclairage s'est également effondré sur la N228 à Limelette, dans l'entité d'Ottignies/Louvain-la-Neuve.

Le point sur la situation à Bruxelles

De nombreux arbres sont tombés en début d'après-midi. Cliquez ici pour plus d'informations.

La situation dans la région de Namur

Retrouvez les dernières infos sur la tempête Ciara à Namur et sa région.

De nombreux arbres tombés en région bruxelloise

Plusieurs dégâts dus à des chutes d'arbres ont déjà été constatés depuis le début de l'après-midi ce dimanche dans la capitale, selon les pompiers de Bruxelles. D'après divers sites d'informations routières, un arbre est notamment tombé sur l'A12 à hauteur de Meise en direction de Bruxelles, vers 15h45. Mais la chaussée a été rapidement dégagée. Un arbre est également tombé sur une voiture, rue des Epicéas à Watermael-Boitsfort, signale-t-on sur la page Facebook Alertes Contrôles de Police - Infos Bruxelles.

© FACEBOOK

Deux rues fermées à la circulation à Libramont

Un arbre est tombé sur la balançoire d’une habitation privée. Aucun blessé n’est à déplorer

Ce dimanche, en début d’après-midi, les pompiers de la zone de secours Luxembourg comptait déjà plus de 50 interventions pour des dégagements de voiries à la suite de chutes d’ arbres et de toitures endommagées.

© D.R.

Dans la commune de Libramont, un arbre est tombé sur la balançoire d’une habitation privé. Cette chute a causé des dégâts matériel mais n’a pas fait de blessé.

Le collège communal libramontois a fermé la rue de l’Enclos Hardy, à Lamouline, et la rue de Lhommal, où des branches menacent de tomber sur la route.

"Ces mesures ont été prises à titre préventif", souligne Bernard Jacquemin, échevin des travaux. "Nous déconseillons vivement de circuler sur le pré-Ravel et recommandons d’éviter les forêts et les endroits où il y a des arbres isolés."

Plusieurs arbres sont tombés sur les routes en région liégeoise

Plusieurs arbres sont tombés dimanche en début d'après-midi sur différentes routes de la région liégeoise, indique le site de la police fédérale de la route. Neupré, Saint-Georges-sur-Meuse et Fléron sont notamment touchés.

Vers 13h10, la Nationale 638 à hauteur de Plainevaux (Neupré) a été fermée à la suite de la chute d'un arbre, qui entrave les deux sens de la circulation. Des déviations locales ont été mises en place. Une vingtaine de minutes plus tard, l'autoroute E42 en direction de Liège et en venant de Mons a également été touchée par une chute d'arbre, à hauteur de Saint-Georges-sur-Meuse. Deux bandes de l'autoroute sont obstruées et la circulation est fortement ralentie à cet endroit. Du côté de Fléron, depuis 13h40, la Nationale 621 est aussi fermée à la circulation pour une autre chute d'arbre. Les pompiers de Liège indiquent qu'ils reçoivent environ un appel toutes les 30 secondes depuis 13h00 dimanche. Les hommes du feu ont dû intervenir pour diverses chutes d'arbres et pour des toitures envolées à Liège, Ans et sur les hauteurs du Sart-Tilman. Ces dégâts sont dus à la tempête Ciara qui touche le pays depuis 10h00 dimanche matin. Le vent pourrait atteindre des rafales jusqu'à 120 km/h dans certaines régions. La tempête devrait quitter la Belgique lundi matin

Une partie de la façade d'un immeuble s'effondre à Bruxelles

Les pompiers sont sur place en ce moment.

Les pompiers déjà sollicités à Mouscron

A quelques heures du passage de la tempête Ciara, le dispatching de Wallonie picarde a déjà enregistré de nombreux appels pour la région de Mouscron. Plusieurs équipes d'intervention sont sur le terrain, a indiqué le lieutenant Guy Michaux, à la mi-journée.


"Nous sommes déjà intervenus pour des corniches et des protections tombées sur la voie publique, pour le tronçonnage d'arbres et de feuillus, etc.", indique-t-il. La tempête Ciara doit balayer le territoire dans les prochaines heures, avec un pic de vent attendu pendant la nuit. "Elle n'a pas encore véritablement traversé la région. On s'attend donc à de nombreuses interventions d'ici la fin de la journée. Fort heureusement, on ne déplore actuellement aucun accident, ni blessé lié à ces rafales de vent", conclut-il.

Déjà des dégâts à Charleroi

La tempête Ciara qui traverse actuellement la Belgique a provoqué des dégâts dans la région de Charleroi dès dimanche matin. Les pompiers de la zone Hainaut-Est ont été requis à plusieurs reprises pour diverses interventions.


Dimanche vers 09h30, les pompiers ont ainsi été appelés sur le parking du magasin Brico Plan-It de Châtelineau. Un chapiteau installé sur le parking de l'enseigne menaçait de s'envoler. Les hommes du feu sont également intervenus à la rue à Loverval, où un arbre s'était couché sur la route. Les pompiers ont procédé à son tronçonnage, libérant les deux voies de circulation. Une troisième intervention a eu lieu à Marchienne-au-Pont. Le luminaire d'un lampadaire menaçait de tomber sur la route. La zone de secours est intervenue avec la grande échelle afin d'évacuer la pièce.

Les élèves luxembourgeois dispensés de cours lundi

En prévision de la tempête Ciara qui s'apprête à balayer plusieurs pays européens, le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg a décidé de dispenser les élèves de la fréquentation des cours lundi dans les écoles fondamentales, lycées publics et centres de compétences, a indiqué l'exécutif dans un communiqué publié dimanche.


Le niveau de vigilance a été relevé au Luxembourg ce dimanche matin. L'état d'alerte est passé d'orange à rouge entre 01h00 et 09h00 lundi matin, MeteoLux annonçant des vents de plus de 120 km/h dans la nuit de dimanche à lundi. En conséquence, le ministère luxembourgeois de l'Education nationale a décidé de dispenser les élèves de la fréquentation des cours lundi. "Les écoles, lycées et centres de compétences resteront ouverts pour assurer un service d'accueil à l'intention des élèves qui s'y rendront", précisent toutefois les autorités luxembourgeoises. En Belgique, l'Institut royal météorologique a émis une alerte orange aux vents violents, sur tout le pays entre ce dimanche 10h00 et lundi 23h00, avec des pics de rafales pouvant atteindre de 100 jusque 130 km/h ou plus. Un avertissement jaune aux fortes marées a par ailleurs été lancé pour l'après-midi de lundi à la Côte et dans les provinces de Flandre orientale et d'Anvers.

Le match de Manchester City reporté

Plus d'informations par ici

Les matches auront bien lieu au Versluys Dôme d'Ostende malgré la tempête

Les matches de la 3e journée du tournoi de qualification olympique de basket féminin auront bien lieu comme prévu au Versluys Dôme d'Ostende, a confirmé la fédération belge de basket dimanche.

La tempête Ciara a poussé de nombreux organisateurs d'évènements sportifs à annuler leurs rencontres sportives en Belgique dimanche. La fédération belge de basket a fait de même pour ses matches de compétition, mais les rencontres du tournoi de qualification olympique sont maintenus au programme. La Belgique affrontent la Suède à 15h00 et va tenter de décrocher son billet pour les JO de Tokyo.

Alerte jaune pour de fortes marées à la Côte lundi, alerte orange étendue pour le vent

L'Institut royal météorologique (IRM) a émis dimanche une alerte jaune aux fortes marées pour l'après-midi de lundi à la Côte. Les provinces de Flandre orientale et d'Anvers sont également concernées. Les promenades sur les estacades ou les digues ne sont dès lors pas sans danger en raison du passage de la tempête Ciara, met-t-il en garde. L'alerte orange pour le vent a quant à elle été étendue jusqu'à lundi en fin de soirée.


Un niveau d'eau élevé est prévu au littoral lundi après-midi, à l'arrière de la tempête. Il devrait atteindre 5m75 DNG (+/- 15 cm) à Ostende (le Deuxième nivellement général est le point de référence d'altitude en Belgique; le point 0 DNG est le niveau moyen de la mer à marée basse dans le port d'Ostende, NDLR). Quelques heures plus tard, le niveau d'eau à Anvers sera de 6m98 DNG (+/- 10 cm), détaille l'IRM. Ces conditions pourraient conduire à une inondation temporaire des estacades, surtout en combinaison avec les vagues. Les promenades sur les estacades, les quais ou les digues ne sont pas sans danger, prévient-il. L'IRM avait déjà émis une alerte orange pour le vent sur tout le pays entre ce dimanche 10h00 et lundi 11h00. Elle a été prolongée jusque 23h00. La Belgique se situe en effet sur le flanc sud de la dépression de la tempête Ciara et restera donc dans un important champ de vent lié à ce système jusqu'à lundi soir compris, justifie-t-il. Ce dimanche après- midi, des rafales de 90 à 110 km/h sont déjà prévues, voire même localement 120 km/h en début de soirée.

Plus tard ce soir, la nuit de dimanche à lundi et temporairement encore en matinée, au passage d'un front froid actif suivi par des averses dans une atmosphère instable (avec risque d'orages), les valeurs des rafales augmenteront encore. Leurs valeurs maximales atteindront ou dépasseront partout les 100 km/h et pourront, sur certaines régions, atteindre des valeurs de 130 km/h, voire localement plus. Le risque de dégâts sera donc élevé, martèle l'IRM. Une alerte pour la pluie est également de mise sur une partie du territoire à partir de ce dimanche 17h00, avec de 25 à localement 40l/m2 de précipitations attendues en 24h de temps au sud du sillon Sambre-et-Meuse. Ces précipitations pourront mener à des problèmes locaux. Ailleurs sur le pays, les quantités de précipitations se situeront plutôt autour de 20l/m2. Cet avertissement prendra fin lundi soir à 20h00

Le cyclocross de Merksplas reporté

Comme les matches de Pro League et Proximus League, le cyclocross de Merksplas a été reporté en raison de la tempête Ciara.

Au moins une soixantaine de vols annulés à Brussels Airport

Plusieurs compagnies aériennes ont décidé d'annuler certains de leurs vols en raison de la tempête Ciara qui va engendrer de forts vents dimanche en Belgique, a indiqué à Belga samedi en fin de soirée la porte-parole de Brussels Airport, Nathalie Pierard. Plus tôt dans la journée, l'aéroport bruxellois avait fait savoir que la tempête n'aurait qu'un impact limité sur les activités de l'aéroport.


Dans le détail, Brussels Airlines a supprimé 38 vols, Lufthansa 14 (depuis et vers Munich et Francfort), British Airways 2 (un au départ de Londres et un à l'arrivée), KLM 2 (un au départ d'Amsterdam et un à l'arrivée), Eurowings 2 (un au départ de Stuttgart et un à l'arrivée). D'autres annulations de vols ne sont pas à exclure. Brussels Airport conseille donc aux passagers de consulter l'état de leur vol sur internet. Plus tôt dans la journée, l'aéroport bruxellois avait indiqué que les décollages et les atterrissages ne seraient pas perturbés car le vent d'ouest souffle dans l'axe des pistes préférentielles utilisées, il vient donc de face pour les avions. Brussels Airport s'attendait juste à d'éventuels retards, car lorsque les rafales dépassent les 111 km/h, il n'est plus possible d'utiliser les passerelles d'embarquement et de débarquement. Il faut alors recourir à des escaliers, ce qui retarde les opérations. L'IRM prévoit des rafales de 80 à 110 km/h dimanche après-midi et un risque de dégâts par endroits. Dans la soirée et la nuit suivante, les rafales augmenteront encore, avec un danger de pics entre 110 et 130 km/h, voire plus sous un orage éventuel.

Circulation des trains possiblement perturbée

La tempête Ciara qui traversera dimanche la Belgique pourrait avoir un impact sur la circulation des trains, prévient samedi la SNCB.

L'entreprise ferroviaire pourrait en effet devoir modérer la vitesse des convois sur certaines parties du réseau en raison des tempêtes potentiellement violentes accompagnées de fortes rafales qui sont annoncées.

Ces mesures sont prises en étroite concertation avec Infrabel pour garantir la sécurité des voyageurs et du trafic ferroviaire. La circulation des trains pourrait également être affectée par des obstacles sur les voies (branches ou autres objets qui se seraient envolés), anticipe la SNCB, assurant que tout sera mis en oeuvre pour limiter au maximum ces perturbations. L'entreprise ne peut pas encore confirmer quand et où ces mesures seront en vigueur et invite les voyageurs à consulter ses canaux de communication lors de la planification de leurs voyages.

>>> LES PREVISIONS METEO REGION PAR REGION <<<

>>> LIRE AUSSI LE MESSAGE DE RECOMMANDATION DES POMPIERS DE BRUXELLES <<<

Plusieurs parcs et forêts fermés dès dimanche à Bruxelles et en Wallonie

Plusieurs parcs et forêts seront fermés dimanche et lundi à Bruxelles et en Wallonie en prévision des vents violents attendus sur l'ensemble de la Belgique.

A Bruxelles , les forêts et parcs seront fermés dimanche et lundi, a confirmé Bruxelles Environnement vendredi. Il est possible que cette mesure soit prolongée à la journée de mardi en fonction de l'évolution de la météo. La zone de police de Liège a également annoncé plusieurs mesures. Les parcs et cimetières seront fermés à partir de dimanche. Le Boulevard de l'Ourthe sera, lui, interdit à la circulation dimanche. A Namur , la Ville a annoncé vendredi par communiqué interdire les accès aux zones boisées et notamment les parcs de Namur (Louise-Marie, des Sources et de La Plante), de Jambes (Reine Astrid et Amée) et Bouge (rue du Parc). Le site de la Citadelle sera aussi inaccessible, excepté via la route Merveilleuse pour la desserte locale. Le cimetière de Namur sera aussi fermé. A Mons aussi, plusieurs mesures de sécurité sont prises pour éviter les accidents. Les parcs communaux seront ainsi fermés. Enfin, la Ville de Charleroi recommande elle aussi la plus grande prudence.

L'Agence des services maritimes et côtiers (MDK) fermera les jetées de Nieuport et de Blankenberge lundi. A Ostende, elle sera fermée dès dimanche. Les prévisions météorologiques ont annoncé des vagues de deux mètres de haut dès dimanche soir. A Anvers, le domaine provincial Rivierenhof sera fermé ainsi que les parcs et les espaces verts. L'Agence flamande pour la nature et les forêts a prévenu vendredi que "les arbres n'ont pas encore été beaucoup exposés au vent juqu'à présent et que plusieurs branches plus vulnérables pourraient tomber. Les nombreuses pluies des dernières semaines rendent également les arbres moins bien enracinés dans le sol et une forte tempête pourrait causer beaucoup de dégâts". Le gestionnaire des cours d'eau flamands a aussi averti que le niveau des cours d'eau pourraient fortement augmenter lundi.

© BELGA