Selon Frank Vandenbroucke, la réouverture des terrasses pourra bel et bien avoir lieu dans deux semaines, le 8 mai. Celle-ci ne sera en effet possible que si le nombre de patients traités en soins intensifs continue à diminuer. Mais pour le ministre, la Belgique est sur la bonne voie et l'objectif fixé est réalisable.

"A vrai dire, les hôpitaux sont pleins à craquer. C'est une situation extrêmement difficile mais on voit une amélioration. C’était la condition pour rouvrir les terrasses", a annoncé le ministre. "J’espère que les gens vont vraiment en profiter. Je crois que tout le monde en a besoin, de respirer un peu. J'espère que les gens vont en profiter mais de façon prudente", a-t-il précisé.

Il a également rappelé les mesures que les Belges doivent continuer à suivre afin de limiter la propagation du coronavirus. "La distance de sécurité, le port du masque, ne pas inviter trop de personne chez soi... Cela reste extrêmement nécessaire. Vis-à-vis aussi de ce variant indien, ce sont ces mêmes mesures qui nous protègent", explique Frank Vandenbroucke.

"Si l'on est prudent autour d'une table à 4, en plein air... Profitez-en!", a conclu le socialiste.