Belgique Rudy Demotte raconte les coulisses de sa mission royale de préformateur, avec Geert Bourgeois.

Rudy Demotte (PS) a été déchargé de sa mission de préformateur par le Roi ce lundi. Durant un mois, le président du Parlement de la Communauté française a œuvré, aux côtés de Geert Bourgeois (N-VA), pour tenter de mettre les partis d’accord et avancer vers la formation d’un gouvernement. Sans succès. Il nous raconte les coulisses d’une mission impossible.

Comment avez-vous vécu cette mission de préformateur ? Cela correspondait-il à ce qui vous avait été annoncé ?

"Rien que dans l’intitulé de la fonction, il y a une dissonance entre la réalité et la perception. Quand nous sommes appelés, on nous remet trois rapports, qui n’ont pas été communiqués aux partis. Le troisième rapporte le contenu des réunions bilatérales entre les formations politiques et les propositions concrètes qui ont été discutées. À l’époque, le Palais estime qu’on pourra, sur base du travail de Johan Vande Lanotte et de Didier Reynders, passer de la mission d’information à la formation d’un gouvernement."

(...)