Belgique

L'ex-ministre-président du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte (PS) a été élu mardi président de l'assemblée de l'institution. Il succède dans cette fonction à Philippe Courard (PS). S'adressant avec gravité à ses collègues parlementaires, Rudy Demotte les a invités à faire de l'assemblée un "lieu de courage, de résistance, de propositions" face aux inquiétudes que génère la mondialisation, à la montée des populismes, du racisme et de l'antisémitisme.

La Communauté française n'est pas seulement l'institution de citoyens qui partagent une même langue, elle porte en son sein la défense de valeurs telles que la "liberté" et la "fraternité", a-t-il dit. A cette fin, le rôle de l'école ne peut se limiter à fabriquer des producteurs. Elle doit être un "outil d'émancipation", a poursuivi M. Demotte. Dans la même veine, la culture ne peut se contenter de porter une identité, elle doit être un "révélateur universel", a-t-il ajouté.

Le parlement a installé mardi le nouveau gouvernement de la Fédération dont les ministres ont prêté le serment constitutionnel.

Le ministre-président Pierre-Yves Jeholet (MR) donnera lecture mardi après-midi de la déclaration de politique communautaire du nouvel exécutif.