Les retours forcés de personnes en situation irrégulière ont repris pour la première fois depuis le premier confinement. Sammy Mahdi (CD&V), Secrétaire d’État à la Migration, a décidé de la reprise de ces vols spéciaux dédiés au retour forcé dans le pays d’origine. “La crise Corona a gravement perturbé les opérations et aucune n’avait pu être organisée depuis mars”, nous précise la porte-parole de Sammy Mahdi. L’avion Falcon de la Défense est parti pour le Congo ce jeudi avec deux personnes à son bord, plus le personnel de sécurité.

“Les retours forcés constituent la phase finale d’un processus, lorsque toutes les autres options du retour n’ont pas fonctionné”, ajoute le cabine Mahdi. “Ces deux hommes sont en Belgique depuis 2002 et 2012. Il y a eu déjà eu des tentatives de les expulser dans le passé. Il s’agit d’une première étape pour redémarrer le retour forcé des profils difficiles.

Les prochains vols spéciaux pour retours forcés ne seront pas organisés avant l’an prochain.