Les écologistes veulent entendre le gouvernement à la suite des déclarations du ministre de la Protection des consommateurs, Kris Peeters, sur de possibles actions en justice des Régions contre Volkswagen. 

Le ministre CD&V a appelé ses collègues à penser aux conséquences de telles actions vu les milliers d'emplois dépendant du constructeur automobile allemand en Belgique.

"Un ministre de la Consommation qui semble vouloir minimiser une telle tricherie, c'est tout simplement inimaginable. Alors que les consommateurs sont les premiers lésés par la fraude de Volkswagen, la seule préoccupation d'un ministre des... Consommateurs devrait concerner ces mêmes consommateurs", a souligné le chef de groupe à la Chambre, Jean-Marc Nollet.

Les Verts attendent une attitude "plus volontariste" du gouvernement. Ils demandent au président de la Chambre de convoquer une commission mixte Santé, Economie et Finances.

"La fraude de Volkswagen est une atteinte inacceptable à la santé publique. La question de l'emploi est une vraie question, mais quel signal donnons-nous aux multinationales si nous fermons les yeux sur un tel scandale ? La justice doit s'appliquer à tous", a ajouté la députée Muriel Gerkens.