Sur Twitter, Emmanuel André a en effet affirmé qu'il faudrait désormais être attentif à la médecine générale qui se trouve actuellement en première ligne face à la pandémie:

" Se focaliser sur les lits de soins intensifs pour monitorer la saturation de notre système de soins est devenu inapproprié. Il faut désormais être attentifs à la saturation de la médecine générale, car c’est la première ligne qui porte désormais le poids de cette épidémie", explique-t-il.