Le Conseil national de sécurité se réunira ce jeudi. L’élargissement de la bulle de 5 sera sur la table. En effet, depuis le 29 juillet, le nombre de personnes que vous pouvez voir de façon rapprochée en plus de votre foyer s’élève à 5 personnes. Elles doivent être toujours les mêmes pendant quatre semaines.

La décision sera, comme d’habitude, le fruit d’un accord entre les politiques et les experts du GEES (en charge de la stratégie de déconfinement.) Marc Van Ranst est l’un des trois virologues du GEES, et sans doute le plus médiatique (qui compte 10 membres). Il n’est pas favorable à un élargissement de la bulle des 5 dans un futur proche.

Êtes-vous favorable à un élargissement de la bulle de 5 ?

“Non. Les chiffres de l'épidémie sont en train de baisser, même à Anvers, et sauf peut-être à Bruxelles. Donc, ça marche. Élargir maintenant ne serait pas prudent.”

Socialement, cette mesure semble peu acceptée. Est-elle réellement respectée ? S’agit-il vraiment de la cause de la baisse des contaminations ?

“Je sais que des gens ne respectent pas ces règles. Mais même ceux-là seront un peu plus prudents et restrictifs dans leurs contacts sociaux. Donc, ça a l’air de marcher.”

La relever sera donc un mauvais signal ?

“Oui. Et ça va générer un risque d’augmenter l’épidémie.”

Il y a un consensus au sein du GEES sur le sujet ?

“Oui.”

Donc, il ne faut pas étendre cette bulle ?

“Pour le moment, non, il ne faut pas l’augmenter.”

Au niveau politique, tout le monde n’est pas sur cette ligne….

“Ça je ne sais pas. Nous aurons un comité de concertation mardi, pour le CNS jeudi, et on verra."

Avez-vous respecté, depuis le 29 juillet, la bulle des cinq contacts sociaux à la lettre ?

Votes clôturés

Oui, il est important de suivre les règles 34,2%
Non, je rejette cette mesure trop stricte 32,4%
Non, mais j'ai tout de même réduit mes contacts sociaux 33,4%

2615 votes