Belgique La journée mondiale du suicide, c’est l’occasion pour les associations de prévention de montrer que tout le monde peut agir en étant à l’écoute. Presque 6 personnes par jour meurent par suicide…


Matthieu est monté dans le grenier en chantier dans la grande maison de sa mère. Il est entré dans une des chambres que personne n’utilisait jamais. Il avait pris la carabine de son beau-père. Et a tiré. Il avait un peu plus de 17 ans, deux grands frères, une petite sœur, une famille. Matthieu n’avait jamais commis de tentative de suicide, n’avait jamais lancé un appel à l’aide. Du premier coup et violemment, il est parti. Ce qui est rare chez les très jeunes : ils ont le plus grand taux de tentatives et le plus bas taux de mortalité par suicide, avec 6,15 pour 100 000 habitants. L’exact inverse des 85 ans ou plus…

Il reste que le suicide est une réalité méconnue. En 2016 (année de référence pour les organisations de prévention), 127 personnes se sont suicidées à Bruxelles, 731 en Wallonie et 1 045 en Flandre. Au total, 1 903 personnes se sont donné la mort. "C’est inacceptable, cela revient à presque 6 morts par suicide par jour dans notre pays. Et il y a 10 à 20 fois plus de tentatives de suicide", énumère Déborah Deseck du Centre de prévention du suicide. Si l’on compare, le suicide tue plus que les accidents de la route qui ont fait 604 morts par an en 2018.

(...)