Belgique

En 2018, 1 250 cas d’agressions ont été enregistrés à l’égard de membres du personnel de la SNCB. Cela représente une augmentation de 7,3 % par rapport à l’année précédente, a indiqué le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR). 

Parmi ces 1 250 signalements, 504 concernaient des menaces et 297 des insultes. Dans 160 cas, il s’agissait de coups et blessures et dans 289 cas, de faits de violence légère. En comparaison avec 2017, le nombre de cas de coups et blessures a diminué de 15,3 % alors que les cas de violences légères enregistraient une hausse de 8,6 %. Les menaces ont, elles, augmenté de 19,1 % et les insultes de 3,5 %.