Belgique

Respectivement en tête en Wallonie et à Bruxelles, PS et MR se situent bien en-deçà de leurs scores de 2010

La N-VA apparaît à 29,8% dans un dernier sondage Ipsos-Le Soir-RTL-TVI-VTM publié jeudi soir et qui pointe le taux persistant d'électeurs indécis (de 20 à 25% selon les Régions) à trois jours des élections qui ont lieu dimanche.

Respectivement en tête en Wallonie et à Bruxelles, PS et MR se situent bien en-deçà de leurs scores de 2010. Alors qu'elle vise les 30% pour se rendre incontournable, la N-VA ne franchit pas cette barre symbolique. Les nationalistes devancent toutefois le CD&V (17,1%), le sp.a (15%), l'Open Vld (14,2%), le VB (8,8%) et Groen (8,4%) pour les élections à la Chambre.

En Wallonie, le PS atteint 28,8% des intentions de vote, devant le MR (21%). Viennent ensuite le cdH (13,3%), Ecolo (9,1%), le PTB-GO (8,3%) et le PP (5,7%).

A Bruxelles, le MR (20,8%) est le premier parti, devant le PS (18,2%), le FDF (11,3%), Ecolo (10,5%) et le cdH (9,7%). Les autres formations n'atteignent pas le seuil de 5%.Didier Reynders est le favori des Bruxellois pour la place de Ministre Président. Joëlle Milquet en revanche paye cash le plan Wathelet du survol de Bruxelles, avec 13 points (elle perd 6 points).

Le sondage a été réalisé par internet du 12 au 18 mai auprès de 2.663 répondants, 1.028 en Wallonie, 1.004 en Flandre et 631 à Bruxelles. La marge d'erreur maxiamale est de 3% maximum.