L'ex-Première ministre Sophie Wilmès a quitté l'hopital Delta ce vendredi 8 jours après son entrée en soins intensifs. Elle poursuivra sa convalescence à son domicile de Rhode-Saint-Genèse, le temps qu'il faudra. Son mari est venu la chercher à l'hôpital alors que ses enfants l'attendaient à la maison. L'état de Sophie Wilmès s'est donc bien amélioré mais un temps de convalescence sera nécessaire avant de reprendre des activités normales. La reprise de ses activités sera progressive.

Elle avait annoncé sa sortie des soins intensifs ce jeudi. "Mon état de santé me permet de quitter les soins intensifs mais je resterai encore un peu à l'hôpital", avait-t-elle écrit sur Twittter "Vos nombreux messages d'affection et de soutien m'ont beaucoup touchée et m'ont donné de la force", a-t-elle ajouté. 


La ministre des Affaires étrangères avait annoncé le 17 octobre son infection au coronavirus, à la suite d'un test positif. Selon l'ex-Première ministre, mère de quatre enfants, la contamination était probablement survenue au sein de son cercle familial. Les symptômes étaient rapidement apparus et elle avait été hospitalisée avec notamment une insuffisance respiratoire. Elle n'a toutefois pas dû être placée sous respirateur artificiel.