Après avoir rencontré Elizabeth II au château de Windsor, Joe Biden a atterri dimanche soir en Belgique. Le président américain rencontrera la ministre belge des Affaires étrangères mardi lors d'une réunion bilatérale au Palais royal avec le Secrétaire d'État américain Anthony Blinken, le Roi Philippe et Alexander De Croo.

En attendant, Sophie Wilmès était interrogée sur cette venue présidentielle au micro de Bel RTL. Elle fait une grande différence entre Joe Biden et son prédécesseur, Donald Trump. "L’approche de Biden est différente. Il travaille au multilatéralisme. Ce que ne faisait pas Trump et qui est très important, certainement pour un pays comme la Belgique", assure la ministre. "Il veut retrouver l’Europe comme partenaire et travailler avec elle dans la défense des valeurs."

Une partie de la presse conservatrice américaine reproche à l'actuel président d'être "trop à gauche". Est-ce qu'il l'est pour Sophie Wilmès (MR) ? "Un démocrate américain sera probablement aussi à droite qu’un libéral belge, donc il n’y a pas de problème là-dessus. Au contraire, on est tout à fait sur la même longueur d’ondes", sourit la libérale.