Ce dimanche 21 juillet, Stéphane Pauwels devait prendre place derrière les platines à Trèbes afin d'animer la fiesta organisée à l'occasion de la Fête nationale belge.

En effet, l'ancien animateur de RTL-TVI devait être la personnalité belge présente sur l’événement organisé dans le sud de la France. Pour rappel, le département de l'Aude, où est située la ville de Trèbes, compte la communauté belge la plus importante de tout l'Hexagone. Finalement, il n'en sera rien. L'organisation a décidé d'annuler la fête.

Le 2 juillet, le Vif publiait un article expliquant que Stéphane Pauwels allait jouer le rôle de DJ lors de la fête nationale belge à Trèbes. Ce dimanche, l'ancien présentateur télé a tweeté qu'il ne viendrait finalement pas dans le sud de la France le 21 juillet.


D'après lui, l'article du Vif est à la base de cette annulation: "La fête a bien été annulée suite à votre article qui a été distribué dans des endroits de la ville et l’opposition politique en a profité pour déstabiliser le maire..Vous êtes responsable !! Quel était l’intérêt hormis créer du clic ? Aucun hormis me salir gratuitement !", commentait-il sur Twitter.



Cette polémique reste en travers de la gorge de Stéphane Pauwels, qui a promis de réserver une dédicace à la journaliste dans son prochain livre. "Elle aura droit dans mon livre à une spéciale dédicace.. Du même niveau que la presse francophone journalière..Se faire mousser sur mon dos... Faire vendre... Du clic... La présomption elle s’en fout... D’un passage à une fête Nationale, elle en fait une polémique... La roue tournera."


La journaliste du Vif à l'origine de l'article a tenu à réagir sur Twitter. "La façon dont Stéphane Pauwels a tourné ses tweets incite à croire que je suis responsable de l’annulation de l’événement (à Trebes et non à Tarbes, soit dit en passant). J’ai rappelé un fait. Point. La mairie de Trebes le connaissait forcément."