Belgique

Entre janvier et début août 2019, 4.652 chèques-taxi BackSafe ont été commandés par des particuliers, soit déjà presque autant que les 4.713 vendus entre juin et décembre 2018, selon des chiffres communiqués par l'Agence wallonne pour la Sécurité routière (AWSR). 

Ces chèques peuvent être utilisés par les jeunes âgés entre 16 et 30 ans pour rentrer en taxi de jeudi à dimanche, entre 23h et 6h. Le principe: un chèque vaut 5 euros mais ne coûte que 2,50 euros à son utilisateur. Plusieurs chèques peuvent être utilisés pour payer une course et le taxi peut être partagé à plusieurs. Une vingtaine de compagnies de taxi sont partenaires du projet, déployé dans 10 villes: Spa, Waterloo, Louvain-la-Neuve, Liège, Charleroi, Mons, Verviers, Namur, Tournai et Arlon.

De tels chèques sont aussi disponibles par exemple en festivals et environ un millier circulent auprès des partenaires du projet.

"Préparer sa fête est important mais préparer son retour l'est tout autant", souligne Pierre-Laurent Fassin, porte-parole de l'AWSR. La période de test de ces chèques prendra fin en décembre mais vu son succès et son importance sur le plan de la sécurité routière, l'aventure pourrait se poursuivre une fois un premier bilan dressé.

Selon une récente étude de l'AWSR, seuls 32% des jeunes âgés entre 18 et 30 ans décident systématiquement qui prendra le volant pour rentrer avant une sortie. Il est par ailleurs inquiétant de constater qu'un jeune conducteur sur 14 (7%) ne prévoit jamais un BOB à l'avance.