C'est ce 8 décembre que le Grand Jojo a fait ses derniers adieux. Les funérailles ont débuté à 11 heures à la Basilique de Koekelberg. À l'extérieur, des fans sont venus lui rendre un dernier hommage. Pancartes à la main, ils pleurent celui qui les a fait danser. "Il était gentil, simple, c'est vraiment une icône qu'on a perdu", a confié l'un d'entre eux à nos confrères de la RTBF.

© DEMOULIN BERNARD

© DEMOULIN BERNARD

La police était présente sur place, au total 400 personnes ont pris place à l'intérieur. "On respecte les dispositions sanitaires avec le respect de la distanciation et du port du masque", nous a expliqué le commissaire François Ganseman, directeur de la police de Koekelberg, qui a installé des barrières nadar tout autour de la basilique. "On encadre tout ce qui est extérieur et les abords de la basilique. Il y a eu une dérogation exceptionnelle de 400 personnes par les autorités administratives. Avec Toots Tielemans, on a eu entre 2000 et 2500 personnes donc on prévoit les effectifs en fonction."



Comme le désirait le chanteur belge, la cérémonie a été "joyeuse" et non larmoyante, à l'image de sa carrière. De fait, l'orchestre du Grand Jojo a animé l'ensemble des funérailles avec des morceaux choisis par l'artiste lui-même. La chanson "E viva mexico" a notamment été reprise en version "Alléluia", un grand moment d'émotion pour toutes les personnes présentes.


Plusieurs de ses amis ont également prononcé un discours, comme Cyril Forthomme ou le réalisateur et présentateur du bal national Thierry Decoster. "Tu nous demandes de faire la fête... Ce n'est pas facile aujourd'hui. Il rassemblait tout le monde. Notre ambassadeur bruxellois n'est plus mais qu'est-ce qu'il a donné avec le coeur." Son beau-fils a également pris la parole lors de la cérémonie.

© DEMOULIN BERNARD

© DEMOULIN BERNARD

© DEMOULIN BERNARD

Pour ces derniers adieux, du beau monde a fait le déplacement. On peut notamment citer Salvatore Adamo, Elio Di Rupo, Sabrine Jacobs, Kody, Daddy K, Enzo Scifo, Pablo Andres, Gérard Watelet, Sandra Kim, le papa de Lara Fabian, Ahmed Laaouej, le député fédéral et bourgmestre de Koekelberg ou encore le bourgmestre de Berchem Saint-Agathe, Christian Lamouline.

© DEMOULIN BERNARD

© DEMOULIN BERNARD

© DEMOULIN BERNARD