Pas d'assouplissement, pas de durcissement, mais un contrôle plus strict des mesures en cours : ainsi peut-être résumé le propos du Premier ministre. Passage en revue des secteurs où les contrôles seront renforcés.

Voyages à l'étranger

Les personnes ne résidant pas en Belgique et provenant d'une zone rouge devront présenter, à partir du 25 décembre, un résultat de test négatif sur la base d'un test effectué au plus tôt 48h avant l'arrivée sur le territoire belge. 

Toute personne séjournant plus de 48 heures dans une zone rouge sera considérée comme contact à haut risque. Au retour de voyage, les personnes devront observer une quarantaine obligatoire de 7 jours, dont elles pourront sortir en cas de résultat de test négatif. Le contrôle du respect de cette quarantaine sera renforcé. 


Cette quarantaine n'est toutefois pas obligatoire si le formulaire de localisation (Passenger location form, PLF) du voyageur, dont le contrôle sera renforcé, montre que le risque de contamination est faible, en raison du comportement du voyageur. Mais l'évaluation de ce risque sera rendue plus stricte. 

Une nouveau système PLF sera mis en place début 2021. En règle générale, les voyages sont vivement déconseillés. "Dans beaucoup de pays, la situation est pire que chez nous", a indiqué le Premier ministre Alexander De Croo. 

Contrôles et sanctions en cas d'infraction au télétravail

Le télétravail est à ce jour encore obligatoire, sauf pour les professions pour lesquelles il est impossible. Une mesure loin d'être respectée aussi bien que lors de la première vague, selon les statistiques de mobilité dont le gouvernement dispose.

Face à cela, le Comité de concertation a décidé de renforcer les contrôles et d'infliger des sanctions en cas d'infraction. Syndicats et employeurs du privé comme du public sont "invités à proposer des mesures de renforcement" pour éviter les situations à risque.

Pas de shopping récréatif

Les villes et les communes ont été invitées à poursuivre leurs efforts pour lutter contre les rassemblements non autorisés, le shopping récréatif et le shopping frontalier, et si nécessaire à les intensifier. Pour rappel, les courses se font toujours de manière individuelle, durant 30 minutes tout au plus.