Il était évidemment question du nouveau gouvernement De Croo. Et le nationaliste a d'emblée montré son désaccord: "Il y a un problème de légitimité démocratique évident avec ce gouvernement. On n'a pas de majorité du côté flamand."

En autres critiques, Theo Francken pointe la grande disparité du nouveau gouvernement: "La Suédoise n'était peut-être pas un paradis politique mais c'était plus homogène que la Vivaldi. Ici, d'Ecolo, assez à gauche, à l'Open VLD, plus à droite, bonne chance pour se mettre d'accord... On le voit déjà pour la pension minimale: certains disent ceci, d'autres cela. Mr De Croo doit clarifier rapidement cela au Parlement. Car le citoyen belge doit savoir."

Un autre point fâche l'élu N-VA: "On augmente ici le nombre de ministres. Cela coûte beaucoup d'argent. Je trouve cela aberrant dans ce contexte de crise budgétaire".

Interrogé sur son post Facebook de la veille (dans lequel il avait taclé Ludivine Dendonder, nouvelle ministre de la Défense, en relayant une photo d'elle avec un chien), Theo Francken s'est expliqué, mettant à nouveau en évidence le manque d'expérience de la Tournaisienne: "Pour moi, il faut sélectionner des ministres qui connaissent leurs dossiers. Il y a de très bons parlementaires du côté du PS qui auraient pu gérer la Défense." Quant à la photo en elle-même, l'élu N-VA assure qu'il n'y a "rien de sexiste là-dedans".

L'ex-secrétaire d'État à l'Asile et aux Migrations a également été questionné sur Sammy Mahdi, l'étoile montante du CD&V qui va prendre ce dossier en main dans le nouveau gouvernement De Croo et qui avait déclaré jeudi tendre la main à Theo Francken. "Ma porte est bien entendu ouverte, c'est nécessaire", a réagi Theo Francken. "Je vais d'ailleurs donner mon livre à Mr Mahdi, qu'il puisse s'en inspirer. Je vois qu'il a de bonnes intentions. Cependant, avec cet accord de gouvernement, cela va être dur de faire du changement".