Des embarras de circulation sont à prévoir dès le vendredi après-midi, et la journée de samedi est classée rouge avec longues files en direction du sud. En Belgique plus précisément, le trafic sera important, avec formation d'embouteillages le vendredi après-midi et soir (journée rouge) ainsi que le samedi matin (départs) sur la E40 de Bruxelles vers la côte et sur la E411 Bruxelles-Luxembourg. Le dimanche soir, il y a un risque de congestion dans la direction du centre du pays, surtout sur la E40 Ostende-Bruxelles.

Pour les conducteurs qui souhaitent emprunter l'asphalte français, il faut s'attendre à une circulation très dense déjà vendredi après-midi. La journée de samedi est classée rouge, avec des embarras de circulation qui commenceront assez tôt en matinée et persisteront jusqu'en fin d'après-midi. La plupart des bouchons sont attendus principalement dans la vallée du Rhône (A7 et A8), sur les autoroutes longeant la Méditerranée (A8 et A9) et sur l'autoroute du sud-ouest (A10). La région d'Île-de-France (Paris et ses alentours) sera fort encombrée entre 8h et 18h. Dimanche, aucun embarras de circulation n'est prévu (code vert), si ce n'est dans l'inévitable région parisienne et sur les routes longeant la Méditerranée (orange).

Le reste des routes européennes connaitra aussi un trafic dense puisque pour les départs, le samedi est classé rouge pour l'Allemagne, l'Autriche, la Suisse, l'Italie et l'Espagne. Vendredi et dimanche, la circulation devrait y être plus fluide, entre routes en code orange et vert.

Pour la première fois cet été, le trafic sera dense également dans le sens des retours. De longs embouteillages sont attendus samedi (journée rouge) pour l'Allemagne, l'Autriche, la Suisse et l'Italie. La France est, elle, en code orange. Pour la journée de dimanche, le trafic sera plus fluide toujours pour les retours, avec toutefois des embouteillages limités en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

Les embarras de circulation prévus par Touring pour le week-end du 30 juillet au 1er août devraient être encore plus contraignants.