Belgique

Le président congolais Félix Tshisekedi, en visite en Belgique, a visité mercredi le quartier des diamantaires à Anvers, guidé par le CEO de l'Antwerp World Diamond Centre (AWDC). 

M. Tshisekedi a signé un accord de coopération avec cet organisme. A Anvers, le président congolais doit également visiter le port et l'Institut de médecine tropicale.

Le secteur diamantaire anversois place de grand espoirs dans le nouveau chef d'Etat congolais dans le but de relancer le commerce entre les deux pays dans ce secteur. Les relations politiques troublées de ces dernières années ne lui ont en effet pas fait du bien. "Le président Tshisekedi désire une plus grande transparence et une meilleure traçabilité des minéraux et Anvers avec son marché compétitif est le partenaire idéal à cet égard", assure Ari Epstein, CEO de l'AWDC.

Afin de réactiver le partenariat entre les deux pays dans ce secteur, M. Tshisekedi et l'AWDC ont signé mercredi un "memorandum of understanding" centré sur l'échange d'informations et l'innovation technologique. Le programme déjà existant et consistant à donner à Anvers des formations aux fonctionnaires congolais en matière d'estimation de valeurs et de processus administratif, sera étendu.