L'incident s'est passé à Kuurne, en Flandre-Occidentale. Alors que l'adolescent se trouvait dans un parc, il a été approché par un groupe de garçons. L'un des membres a commencé à le fixer, la victime lui a alors demandé ce qu'il voulait.

Ils ont ensuite commencé à le frapper: "Il devait dire 'désolé patron' pour qu'ils arrêtent les coups", explique la maman.

La scène a été filmée par les agresseurs et tournent maintenant sur les réseaux sociaux. Il est cependant impossible de reconnaître les auteurs.

Heureusement, le parc est muni de caméras de surveillance qui seront analysées par la police: "Ce genre de violence gratuite doit cesser, je ne veux pas d’autres victimes", martèle la maman.