Les 230 passagers ont été pris en charge. Après inspection et réparation, l'appareil a pu redécoller en début de soirée. "Peu de temps après le départ de Brussels Airport, un problème technique est survenu", explique Wencke Lemmes, porte-parole de Brussels Airlines. "L'avion était au-dessus de Bordeaux à ce moment-là. Parce que nous pouvions mieux inspecter le problème par nous-mêmes à Zaventem, l'avion a fait demi-tour et a effectué un atterrissage d'urgence vers 15h20 par mesure de précaution. Cet atterrissage était totalement sûr." Comme le prévoit la procédure, les pompiers ont été mobilisés.

"Le problème était de nature hydraulique, et a pu être résolu rapidement", a expliqué quelques heures plus tard Wencke Lemmens. "Nous nous excusons pour la gêne occasionnée aux passagers, mais la sécurité passe avant tout. Nous sommes heureux que le vol ait pu décoller aujourd'hui, bien qu'en retard."