Belgique

Un chauffeur de bus de De Lijn a été agressé et volé par deux hommes armés samedi lors d'une pause, à Heusden-Zolder. Les assaillants étaient armés d'un revolver et d'un couteau.

Le chauffeur prenait sa pause en dehors du bus quand une personne s'est approchée de lui, rapidement suivie par une autre. Les deux hommes portaient des cagoules. L'un l'a frappé d'un coup de couteau et l'autre l'a menacé avec le revolver. "Ils ont pris la recette du jour et quelques biens personnels du chauffeur. L'enquête judiciaire suit son cours", commente la porte-parole des transports publics flamands.

Lundi, une autre agression s'est produite sur la G-lijn à Genk. Une personne n'était vraisemblablement pas en ordre de titre de transport et le contrôle s'est mal passé, impliquant une tierce personne. "Le chauffeur s'est senti menacé. Il a prévenu le dispatching par radio, et la police a été demandée en renfort. Le chauffeur a pu faire sortir les deux personnes concernées du bus. Il a ensuite roulé jusqu'au terminus, où un membre du personnel l'attendait pour le ramener chez lui, car il était sous le choc. Il s'est ensuite rendu chez un médecin pour passer un contrôle médical et a averti la police des faits. De Lijn a ouvert une enquête."

"Je veux rappeler qu'il n'y a pratiquement plus d'argent liquide dans les bus aujourd'hui. La plupart des voyageurs disposent d'abonnement ou de carte de trajets et d'autres encore payent leur voyage par SMS", conclut la porte-parole de De Lijn.